Envie d’effectuer des travaux de rénovation sur votre logement principal en vue de réaliser efficacement une économie d’énergie sur le long terme ? Vous pouvez faire appel à une entreprise certifiée RGE (reconnue garante de l’environnement) afin de bénéficier d’une aide de l’État. Il s’agit entre autres du crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE.

Une économie d’impôt de 15% à partir de 2018

Ce dispositif vous permet de réaliser une économie d’impôts. Celle-ci a été à hauteur de 30% en 2017, puis révisée à 15% à partir de 2019. Le taux de 30% sera néanmoins maintenu si certains équipements ont été commandés avant une certaine date – avant fin 2017 – et les travaux réalisés en 2018. Pour cela, vous devez constituer un dossier, comprenant entre autres les factures d’achat et celles des travaux effectués par l’entreprise RGE afin que l’administration fiscale puisse prendre en compte votre demande de défiscalisation. Vous recevez alors un chèque au moment du paiement par le Trésor public, ou verrez votre compte bancaire crédité du montant du CITE.

N’hésitez pas à demander votre crédit impot avec harmonie.

Comment être éligible au CITE ?

Outre le fait de confier les travaux à ladite entreprise RGE, voici les différentes conditions d’éligibilité à remplir afin de bénéficier du CITE.

  • le logement doit représenter votre résidence principale. Vous profitez également du CITE si vous êtes propriétaire du logement que vous faites louer à titre de résidence principale.
  • vous devez vous faire fournir les équipements éligibles au CITE : la liste est publiée sur le site des impôts. Si vous faites installer des équipements autres que ceux mentionnés sur le site, votre dossier pourra ne pas être validé.
  • les autres travaux de rénovation éligibles au CITE sont également indiqués sur le site des impôts. Il s’agit entre autres des travaux d’isolation thermique. Les dépenses éligibles varient toutefois selon que vous soyez en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.